livraison du Bon Caf Clavreul
Sélection du Mois
Twitter Au Bon Caf Clavreul
Recherche

Newsletter

Célébrités

LES FAMEUX BUVEURS

 

Dans le sillage de la boisson fumante et de ses volutes parfumées,  se dessinent les silhouettes d'illustres amateurs, qui ont marqué l'histoire de l'humanité, et par la même celle du café...

 

Jean-Sébastien BACH (1685 - 1750)

Le génial compositeur du "Clavier bien tempéré", voua un tel culte au café qu'il alla jusqu'à lui dédier une cantate racontant  l'histoire d'un bourgeois voulant contraindre sa fille, Lieschen, à renoncer au café sous peine de ne pouvoir se marier. Face à ce chantage la jeune fille se lamente :
"Mon père, que vous êtes dur ! Si je n'ai plus chaque jour trois petites tasses de café, bientôt je vais me dessécher comme un rôti mal arrosé !"
Fort heureusement tout se terminera bien pour Lieschen qui déterminée déclarera : 
"Nul prétendant ne m'obtiendra s'il ne veut faire la promesse que je pourrai me régaler de café.



VOLTAIRE (François Marie AROUET dit) (1694 - 1778)

Sait-on que ce bel esprit était atteint de "caféisme" ?
Il semblerait en effet que l'écrivain absorbât  plus de cinquante tasses de café par jour !
A ceux qui lui disaient : "L'abus du café vous tuera", 
Voltaire  répliquait promptement : "Je suis né tué".
Rappelons quand même qu'il vécu près de 85 ans !
LOUIS XV (1710 - 1774)                               

Grand amateur de café (et de femmes), il faisait servir sa boisson favorite dans des tasses de porcelaine dessinées par Madame de Pompadour, et dont la forme ( comble de l'érotisme !) évoquait la forme des seins de sa favorite.
Emmanuel KANT (1724 - 1804)

En dépit de son austérité, le philosophe allemand avouait un péché mignon : le café. Vers la fin de sa vie, il connut une quasi dépendance à la boisson. 
L'écrivain Thomas De Quincey témoigne :
« Il fallait apporter le café sur le champ. Sachant ce qui devait arriver, je prenais soin que tous les préparatifs fussent faits à l'avance. Le café était moulu, l'eau bouillante ; et au moment même où la parole était prononcée, son domestique partait comme une flèche et plongeait le café dans l'eau. Il ne restait donc plus que le temps de le faire bouillir. Mais cet insignifiant retard semblait insupportable à Kant.


Si on lui disait "Cher professeur, on va apporter le café tout de suite",
il répondait : "On va ! mais voila où le bât blesse, c'est qu'on va : l'homme n'a jamais le bonheur, il va l'avoir !" »
NAPOLÉON Ier (1769 -1821)

Est-ce durant la campagne d'Égypte que l'Empereur découvrit les plaisirs du café ? Quoiqu'il en soit, il compte parmi les grands amateurs.

N'a t-il pas écrit lors de son internement sur l'île de Sainte Hélène, que, durant toute sa vie, il avait eu sept cafetières en permanence  sur le feu.
Ludwig Van BEETHOVEN (1770 - 1827)

Enfant prodige, compositeur talentueux et ... amateur scrupuleux . Le musicien en effet,  prenait un soin extrême à la préparation de sa boisson favorite : il comptait très précisément 60 grains de café par tasse, pas un de plus, pas un de moins.
Qui a dit "quand on aime on ne compte pas"

Honoré de BALZAC (1799 - 1850)

Sans aller jusqu'à dire que si le café n'avait pas existé, "La comédie humaine" n'aurait jamais vu le jour, force est de constater que Balzac usait et abusait de la boisson qui le soutenait dans la rédaction de son oeuvre.
Lui-même a écrit :
" Le café caresse la gorge et met alors tout en mouvement : les idées se précipitent tels les bataillons d'une grande armée sur le champ de bataille."

page précédente